Le Topinambour.

Sous leur vilaine apparence, vous découvrirez un légume délicieux au goût d’artichaut plus ou moins prononcé

Il est nourrissant, riche en minéraux (phosphore et en potassium) et ne contient pas d’ amidon.

Peu calorique, il est aussi riche en fibres et en vitamines du groupe B et particulièrement la vitamine B3.

Comment les cuire ?

Brossez avec douceur, puis les mettre dans une grande casserole d’eau froide salée. Porter à ébullition lente ou cuire à la vapeur.

Ensuite le passer à l’eau froide et peler… On peut aussi les éplucher à cru mais il faudra immédiatement les citronner pour éviter l’oxydation.

Quelques façons de le cuisiner…

Une fois cuits et épluchés, détailler les topinambours en gros cubes ou grosses rondelles, sautez à l’huile d’olive, salez, poivrez au moulin et saupoudrez de persil ou cerfeuil frais.

OU

Epluchés à l’économe, taillés en rondelles épaisses et sautés à cru dans l’huile d’olive, saler et poivrer.

Classique mais néanmoins délicieux : cuire et éplucher les tubercules et les réduire en purée avec ou sans pommes de terre. Salez, poivrez et liez au beurre ou à la crème. Formez des quenelles à l’aide de 2 cuillers à soupe et servir en garniture de viande ou de poisson.

En potage. Seul ou avec de la salade (romaine) ou encore cuit à l’eau et préparés en gratin avec une sauce béchamel.